L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Message par Ukugan Héri le Lun 30 Mai - 16:52

Il était minuit. Dans les rues du 5ème arrondissement un silence de mort noyait cette partie de Paris mais, perdu parmi les ruelles, un bar subsiste encore. Un brouhaha de vie s'en échappait; des rires, des paroles, des cris. Sur la devanture un écriteau dévoilait le nom de cet établissement : l’Éden des Gobelins. Soudain alors que nous entrions à peine dans cet édifice, une musique au piano résonna dans le lieu. A l’intérieur quelques tables, un bar, de nombreux clients regardant tous dans une même direction. Une pauvre petite scène trônait au loin avec son pianiste qui commençait son morceau sans grande motivation. Les rideaux rouges qui cachaient les coulisses se mirent à frisonner et en sortit une femme. Habillée d'une robe de spectacle faite d'un tissu noir et de dentelles, ses longs cheveux roux étaient coiffés d'un chapeau à plume parallèle au visage de la jeune fille et cachant son œil droit. Elle fit quelques pas et porta ses lèvres rouges vers le microphone, en prenant une petite inspiration.

« Née dans les sols sablonneux 
D'une antiquité révolue.
Il me semble avoir connu
Toutes les facettes du jeu à deux.

Si vous aimez les lolitas
Les fillettes sages et sans piment
Qui ignorent tout du sentiment
Alors... vous n'êtes pas pour moi ! »

La chanteuse sortit une jambe de sa robe et elle entoura le pied du microphone avec un sourire moqueur. Sa peau pâle brillait à la lumière et elle attaqua le refrain de sa voix grave et chaleureuse.

« Je suis la fille phénix, née des flammes.
Un brasier consume mon âme.
Je serai le feu de vos reins
Mais pour moi... vous ne serez rien ! »

Son rire résonna dans toute la salle, le finissant par un râle presque sensuel. Elle prit le micro et se mit à se déplacer toujours avec ce même sourire effronté.

« Je n'ai d'attrait vraiment concret
Que pour les pratiques incertaines.
Pas de tisane, de douce verveine
Je vis d'alcool et de regrets...

Mais si de moi vous vous éprenez
Croyez-moi, je sortirai le grand jeu.
Croyez-moi, j'allumerai le feu,
Et même pas besoin... d'un briquet... »

La rousse passait de table en table ; caressant ici les cheveux d'un homme ici, essayant de mordre l'oreille de l'autre en riant. Elle finit par arriver sur la table d'un homme fumant, apparemment mal à l'aise face au spectacle. Soudainement elle fit pencher sa chaise et l'homme eut un soubresaut de peur. Sa main se crispa sur sa cigarette pendant qu'elle s'approchait de son visage avec le microphone.

« Je suis la fille phénix, née des flammes,
Un brasier consume mon âme
Je serai le feu de vos reins
Mais dans mon cœur... vous ne serez rien ! »

La chanteuse finit sa chanson à quelques centimètres du visage de l'homme. Alors que le pianiste jouait son solo les deux échangèrent un regard. Les yeux du fumeur furent pénétré par l’œil unique de la femme, dont la pupille était teinté par une sorte de flamme flamboyante qui se consumait dans le tréfonds de son âme. L'homme lâcha sur place sa cigarette de tabac brun qui s'écrasa au sol. Au même moment le musicien finit sa partition et le public applaudit avec ferveur. Elle se releva aussitôt et perdit son sourire. Presque instantanément la rousse devint distante et détaché de ce qui se passait. Elle enleva son chapeau d'un geste vif et le posa sur un tabouret. Finalement, la jeune femme s'installa au bar. Le serveur la regarda exaspéré.

« Tu ne te fous pas de moi Ukugan ? Ça fait trois jours que tu n'es pas venue au travail et tu t'arrêtes qu'au bout de quelques chansons ?
- Pour toi ça sera Mademoiselle Héri. Soit gentil et sert moi un verre. »

Le barman souffla et servit un verre de liqueur en marmonnant, sûrement en maudissant la rousse. Elle but un peu et regarda discrètement dans la salle. Son regard tomba sur un homme installé au fond de la salle.

''Alors il est venu...'' Pensa-t-elle.


Dernière édition par Ukugan Héri le Mer 1 Juin - 16:23, édité 4 fois

_________________
Les flammes du phénix se consumeront éternellement...
avatar
Ukugan Héri
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 17
Localisation : Le TARDIS

Voir le profil de l'utilisateur http://grandbrocahotel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Message par Valéry Clotilde le Lun 30 Mai - 20:37

(en fait c'est le cinquième arrondissement, pas le treizième, je viens de me rendre compte de ma connerie, mais passons haha)

Valéry, fébrile, souriait en se mirant dans son verre d'eau, son chapeau de feutre couvrant presque ses yeux noirs. Il était partagé entre la honte et l'amusement... Elle l'avait donc chanté... Cette chanson, vulgaire et aux rimes trop faciles, qu'il avait écrite pour elle un soir de beuverie... Et il était toujours amusé de voir Uku ''travailler''. Finalement, cette chanson n'était pas pour déplaire aux habitués de ce lieu, ou tout du moins, à ceux qui venaient pour y voir les chanteuses et les danseuses burlesques qui se succédaient sur la minuscule scène. Il était étrange de voir la femme phénix ainsi, en volaille prête à la consommation, déjà toute emballée dans ses bas noirs et sa robe de catin. Qui lui conféraient un certain charme, il fallait l'avouer. Il fallait dire qu'Ukugan n'offrait un peu de sa légendaire sensualité qu'à la scène de l'Eden des Gobelins... Et elle n'était pas véritablement ce personnage provocant qu'elle incarnait sur scène, avec toutes ces plumes sur sa silhouette pulpeuse, et cette voix envoûtante...

Valéry, lui, n'avait pas cette beauté, cet art de créer le désir autour de lui. Malgré ses 225 ans de vie, il n'était pas bien sûr de lui. Il mourrait d'envie d'aller parler à son amie, qui parlait au bar avec un mortel bien plus costaud que lui, mais il hésitait à la rejoindre. L'artiste incompris était un grand timide.

Il se leva cependant, une fois qu'il vit que le barman avait le dos tourné, et traversa la salle avec la discrétion d'un chat. Quand il fut debout dans le dos d'Uku, il posa son chapeau à côté d'elle sur le comptoir, et se pencha sur sa nuque découverte.

''-Très belle performance, ma chère, lui sussura-t-il d'un ton moqueur, juste dans son oreille. Mais il me semble avoir écrit des choses plus poétiques sur une serviette de table.''

_________________

#Emma W.
avatar
Valéry Clotilde
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 18
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur http://grandbrocahotel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Message par Ukugan Héri le Lun 30 Mai - 21:01

Ukugan rit en faisant tourner le liquide dans son verre.

<<J'ai cru que tu allais m'appeler "ma chéri". J'allais sûrement te renier à vie.>>

La rousse but un peu de son alcool puis elle se tourna vers Valéry, les joues un peu rougi par l'alcool.

<<Mais je suis d'accord, c'était plutôt mauvais. Tu t'étais pas foulé.>>

Elle avala d'un trait tout le contenu de sa boisson. Malgré tout les pics qu'elle lui envoyait au fond elle le respectait profondément. Peut-être serait il le seul vrai ami qu'elle n'aurait jamais. Et puis ses textes étaient sûrement beaucoup plus talentueux de tout ce qu'elle écrirait dans sa vie. La femme pourra dire ce qu'elle veut, jamais elle n'aura autant de talent que lui.

_________________
Les flammes du phénix se consumeront éternellement...
avatar
Ukugan Héri
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 17
Localisation : Le TARDIS

Voir le profil de l'utilisateur http://grandbrocahotel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Message par Valéry Clotilde le Lun 30 Mai - 21:06

''-Plutôt mauvais ? Tu peux le dire... Mais je crains que ton public ne soit guère sensible à la poésie. Cependant, ta voix et tes... tes gestes... semblent le conquérir.''

Valéry s'assit à côté d'elle.

''-J'ai froid, grommela-t-il. Je n'ai pas envie de dormir dans le métro, station Place Monge. Chez mes parents, au moins, il faisait chaud.''

Il frissonna. Ce qu'il ne disait pas, c'est qu'en dépit des feus de cheminée crépitant dans toutes les pièces, l'atmosphère du manoir de pierre des Clotilde Morlevent était tout sauf chaleureux.

"-Tu dors où toi en ce moment ?''

_________________

#Emma W.
avatar
Valéry Clotilde
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 18
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur http://grandbrocahotel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Message par Ukugan Héri le Lun 30 Mai - 21:27

Ukugan pencha sa tête vers Valéry.

<<Un grenier. Toujours des greniers. Enfin il est plutôt confortable.>>

Elle tourna la tête vers son ami.

<<Allez viens on va faire un tour. J'adore Paris la nuit quand il ne pleut pas.>>

La rousse se leva et prit son chapeau. Elle chercha la meilleure position mais abandonna.

<<Dieu qu'il est moche.>>

Elle allait sortir quand un homme retint la robe de la femme phénix.

<<Allez ma puce, viens faire la bise à papa.>>

Il fut rejoint par 3 autres saoulards qui retenait son départ.

_________________
Les flammes du phénix se consumeront éternellement...
avatar
Ukugan Héri
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 17
Localisation : Le TARDIS

Voir le profil de l'utilisateur http://grandbrocahotel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Message par Valéry Clotilde le Lun 30 Mai - 21:38

Comme toujours, Valéry marchait derrière Uku, qui éclairait son chemin de son aura éclatant. Il fut surpris quand quelques hommes visiblement alcoolisés accostèrent la rousse, l'attrapant par les pans de sa robe, lui susurrant des obscénités à l'oreille. Manquer de respect à une aguicheuse, c'était une chose. Valéry ne pouvait pas se dire grand défenseur de la cause féminine. Mais à ses yeux, Uku n'en était pas vraiment une. Elle pouvait parler comme un homme, et savait se défendre bien mieux que lui. Cependant, face à ces hurluberlus, elle se trouvait en difficulté.

Valéry aurait pu s'avancer et donner un coup de poing dans le nez de l'un des types. Mais il ne le ferait pas. D'une part, à cause de son désamour sincère pour la violence, et d'une autre, parce qu'il se ferait laminer si une bagarre s'engageait avec ces hommes. A vrai dire, il savait exactement comment faire pour échapper à cette situation.

Uku allait lui en vouloir un instant, mais tant pis... Il s'avança d'un pas assuré et l'attrapa par la taille, comme on attrape une femme conquise.
''-Ma chéri, je vous en prie, rentrons au Raphaël, je vous en prie...''

Sans oser affirmer son contact sur la robe de la superbe femme, Valéry l'encouragea à le suivre à l'extérieur. Faire croire que la délicate allumeuse avait un amant qui la logeait dans l'un des plus chers hôtels de la capitale, voilà qui devrait écarter ces créatures imbibées d'alcool.

_________________

#Emma W.
avatar
Valéry Clotilde
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 18
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur http://grandbrocahotel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Message par Ukugan Héri le Lun 30 Mai - 21:54

Ukugan eut une expression de surprise et de colère mêlé. Elle transperça de son regard flamboyant le vampire. Dés qu'ils sortaient, il était mort. Mais le caractère trempé du phénix ne lui était pas toujours utile. Face à l'outrage de la rousse, les hommes revinrent à la charge.

<<Eh fais pas ton radin ! Partage !
- Ouais !
- Viens la fille pénix !>>

Le barman regardait ça d'un air amusé. Lorsqu'un des hommes essaya de porter sa main à son arrière train elle lui saisit.

<<On-Ne-Touche-Pas.>>

Une sorte d'autorité naturelle se dégageait d'elle suffisant pour que la plupart recule. Or certains, trop saoul, continuait de l’empêcher de partir.

<<Allez fais pas ta pute ! Catin ouais !>>

_________________
Les flammes du phénix se consumeront éternellement...
avatar
Ukugan Héri
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 17
Localisation : Le TARDIS

Voir le profil de l'utilisateur http://grandbrocahotel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Message par Valéry Clotilde le Lun 30 Mai - 22:00

Valéry était vraiment gêné. Ces hommes n'étaient pas de ceux qu'il avait l'habitude de fréquenter. Il lui semblait que ses mots affutés, qui touchaient tant les intellectuels qu'il rencontrait au café de Flore, ne seraient d'aucune utilité face à ces personnes. Lui-même, un grand amateur de femmes et de courbes alléchantes n'adoptait pas un tel comportement, même ivre mort.

''-Je t'en prie, susurra-t-il à Uku, traversons la foule et partons, je ne sais que répondre à ces personnes...''

_________________

#Emma W.
avatar
Valéry Clotilde
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 18
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur http://grandbrocahotel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Message par Ukugan Héri le Lun 30 Mai - 22:10

<<Oui ça j'ai bien remarqué. Murmura t elle.>>

Ukugan regarda le dernier homme qui la retenait. Il continuait de baver jusqu'à ce qu'Ukugan le gifle. L'homme fit un saut et tomba inconscient au sol. Le barman hurla.

<<Mais Uku qu'est ce que tu as fait?
- Mademoiselle Héri j'ai dit.>>

Elle prit Valéry par la main et le tira dehors.

<<Viens ''mon chéri''.>>

*La suite dans Rencontre nocturne...*

_________________
Les flammes du phénix se consumeront éternellement...
avatar
Ukugan Héri
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 17
Localisation : Le TARDIS

Voir le profil de l'utilisateur http://grandbrocahotel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eden des Gobelins -5ème arrondissements-

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum